Recherche mondiale

Définissez votre emplacement
Rejoindre
Se Déconnecter
user image
Mon profil
Se déconnecter
While we do our best to ensure the accuracy of our listings, some venues may be currently temporarily closed without notice. Please confirm status on the venue website before making any plans.

Plus belles visites touristiques à Kolkata

, 11 Options disponibles

Le 54 Bose Road est l’une des adresses les plus célèbres de Calcutta et une destination incontournable pour tous les touristes visitant la ville. Méritant bien son nom, la Mother House est le siège des Missionnaires de la Charité, vision de Mère Teresa visant à répandre l’espoir et l’amour face au désespoir. Même aujourd’hui, les sœurs de la Charité de Mère Teresa, vêtues de leurs caractéristiques saris brodés bleus, continuent de donner vie à son œuvre. Les visiteurs peuvent lui rendre hommage sur sa tombe et visiter le musée qui présente des objets de son quotidien, notamment des sandales et un bol usé, reflétant sa simplicité. Invoquant la paix et un éventail d’émotions différentes, ce site vous permettra d’en savoir davantage sur la vie de l’un des êtres humains les plus généreux à avoir jamais vécu.

Belur Math est une beauté architecturale située sur les rives Ouest du Hooghly. Caractérisé par plusieurs dômes créant une formidable harmonie esthétique, c’est le siège du Ramakrishna Math et de la Mission Ramakrishna. Ces deux institutions sont dédiées au « Védanta », une secte philosophique hindou, faisant la promotion de l’harmonie à travers les religions et les frontières. Le Ramakrishna Math, une organisation monastique, et la Mission Ramakrishna, une société dédiée à des activités philanthropiques, totalisent 171 filiales réparties à travers l’Inde et d’autres régions du monde. À l’intérieur de Belur Math, vous trouverez des temples rendant hommage à Ramakrishna Paramahamsa, Sarada Devi et Swami Vivekananda, reflétant tous mélodieusement différents styles architecturaux et détails religieux. Swami Vivekananda, qui supervisa la construction du complexe, utilisa des symboles de la chrétienté, de l’islam et de l’hindouisme en tant que rappel du message de Ramakrishna. Occupant 16 hectares, le complexe abrite également le musée Ramakrishna et une librairie. Bâti en 1938, Belur Math est la destination de pèlerinage la plus importante de Calcutta, généralement visitée en même temps que le temple de Kali à Dakshineshwar, Path Bari et Kanch Mandir. Vous pouvez tous les visiter en faisant appel au service d’embarcadère disponible à l’extérieur de Belur Math.

Canopée blanche constituée uniquement de marbre de Makrane, les emblématiques bâtiments du Victoria Memorial sont nichés au milieu de pelouses et de vergers de palmiers balayés par le vent. Bâti en hommage à la reine Victoria d’Angleterre, ce magnifique édifice est l’un des plus beaux monuments de la ville de Calcutta. Ce majestueux bâtiment est empreint d’une longue et riche histoire : Lord Curzon, vice-roi de l’Inde, décida en effet de faire construire un mémorial aussi grandiose et royal que la reine elle-même. Niché sur les rives du Hooghly, ce mémorial abrite de magnifiques jardins, des bassins couleur émeraude, un musée, des statues et des bustes de personnalités britanniques et indiennes. Fait important, des princes et citoyens indiens contribuèrent généreusement à la construction du Victoria Memorial, qui totalisa environ 10 500 000 INR. Ses immenses piliers sculptés, ses dômes en marbre aux motifs complexes et ses tours imposantes en disent long sur le talent des artisans indiens qui jouèrent un rôle central dans la construction de cette structure. Les galeries et le musée abritent des œuvres britanniques telles que des tableaux, des sculptures et des artéfacts, qui relatent des événements importants de la vie de la reine, de son couronnement jusqu’à sa résidence. Vous pourrez également y admirer l’épée du prince et guerrier courageux Tipu Sultan, ainsi que des canons rappelant la bataille de Plassey. Ni les mots ni les images ne rendent justice à l’opulence et à la grandeur du Victoria Memorial, un site qui captive le cœur, l’âme et l’imagination de nombreuses personnes.

La déesse indienne Kali joue un rôle crucial pour Calcutta et ses habitants. L’un des sites religieux les plus importants du Bengale occidental, le temple de Dakshineswar est marqué par une structure Navaratna bengali traditionnelle, un style caractérisé par neuf flèches dédiées à Kali et à ses nombreuses manifestations, en particulier Bhavatarini. Ce sanctuaire resplendissant est entouré d’une série de plusieurs autres temples plus petits, notamment les neuf temples de Shiva Temples et le temple de Radha Krishna. Le temple de Kali à Dakshineswar se caractérise par des nuances de jaune et de rouge, tandis que les vêtements colorés des pèlerins créent une palette intense et intéressante. Également connu pour avoir servi de résidence au leader spirituel et mystique Rama Krishna Paramahansa par le passé, ce temple abrite également un sanctuaire blanc renfermant la statue de Rani Rashmonin Devi (à qui l’on peut attribuer la construction du temple), dans sa cour. Somptueux et élégant, ce temple abrite un grand parc de stationnement qui accueille le flux régulier de fidèles. Les eaux du Hooghly et le pont Vivekananda Setu forment une magnifique toile de fond pour ce temple qui est célèbre pour son profond dévouement au très vénéré maître de yoga mystique Ramakrishna. S’élevant fièrement sur un piédestal accessible par des escaliers, le temple de Kali est visité chaque jour par de nombreux pèlerins.

Park Street est une rue très célèbre et l’une des plus importantes de Calcutta. Elle abrite plusieurs édifices notoires, des universités, des salles d’exposition et même un cimetière. Certains des bâtiments les plus intéressants incluent la Société asiatique, le collège Saint-Xavier et l’Église adventiste. C’est également ici que les fêtards pourront découvrir la vie nocturne animée de la ville. Renfermant plusieurs restaurants et pubs, on la surnomme également « la rue de la gastronomie » ou encore « la rue qui ne dort jamais ». Park Street est illuminée à l’occasion de Diwali, des fêtes de Noël et du Nouvel An. C’est une rue vraiment incontournable si vous prévoyez de visiter Calcutta.

Construit pour remplacer un ancien pont flottant, le nouveau pont de Howrah fut rebaptisé Rabindra Setu en 1965, afin de rendre hommage à l’illustre poète et peintre bengali Rabindranath Tagore. Cependant, on l’appelle encore couramment pont de Howrah. Situé entre le Vivekananda Setu et le Vidyasagar Setu, ce pont à poutres en porte-à-faux fut le premier des trois ponts de Calcutta, et fut achevé en 1943. Incontestablement l’un des ponts les plus fréquentés de la ville, transportant chaque jour des milliers de véhicules, le pont de Howrah joue un rôle important, incarnant la vigueur avant-gardiste et de plus en plus urbaine qui enveloppe la ville. S’élevant au-dessus du Hooghly, ce pont est caractérisé par de magnifiques treillis, et constitue le produit de prouesses techniques remarquables. La concentration de véhicules augmente le long de la gare animée de Howrah, tandis qu’une myriade de piétons, de colporteurs, de marchands et de locaux en font un élément essentiel du quotidien de Calcutta. Structure emblématique chargée de patrimoine et d’histoire indélébile, le pont de Howrah sera toujours un joyau incontournable de la ville.

Situé dans l’État du West Bengale occidental dans une région qui borde le Bangladesh, le Parc national des Sundarbans tire son nom des nombreux arbres de type sundari qui entourent les mangroves estuariennes de ce site phénoménal. Cette zone densément boisée se trouve au bord du plus grand delta du monde, né de l’union de grands fleuves indiens : le Gange, le Brahmapoutre et le Meghna. Les limites estuariennes de la forêt sont bordées par une myriade de palétuviers qui se penchent sur ses lèvres, enveloppant certaines parties d’une teinte grise. Le Parc national des Sundarbans est particulièrement célèbre pour les fameux tigres du Bengale qui nagent dans ses eaux obscures, un talent que cette espèce a été capable de maîtriser au fil de plusieurs générations. Environ 400 de ces félins royaux se baladent dans les épaisseurs du parc, et sont visibles de novembre à février en train de prendre des bains de soleil matinaux. Les magnifiques draperies de mangroves du parc abritent également des créatures telles que des léopards, des sangliers, des mangoustes indiennes grises et des renards. Ce parc est aussi un vaste territoire reptilien, avec des crocodiles d’eau salée effleurant la surface du delta, tandis que des varans rampent librement à travers le sol forestier. Renfermant un relief côtier fascinant, le Parc national des Sundarbans est un site inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1987.

La cathédrale Saint-Paul est l’une des premières « Églises épiscopales de l’Orient » à Calcutta. C’est l’évêque Daniel Wilson qui initia la construction de cette cathédrale en 1839, qui fut achevée en 1847. Conçue par le major William Nairn Forbes, elle est similaire à la Bell Harry Tower de la cathédrale de Canterbury, dans le Kent. Ses murs blanc immaculé, ses vitraux, ses œuvres en bois gravées et ses fresques rappellent la période de la Renaissance. Bien qu’elle fût détruite à deux reprises, cette cathédrale fut restaurée et retrouva sa grandeur originale. Si vous visitez la cathédrale Saint-Paul, assurez-vous d’explorer également des attractions qui se trouvent à proximité telles que le Victoria Memorial, Nandan, le Mahanagar Peace Park et le planétarium Birla.

11 0 5 plus-belles-visites-touristiques_TA6 1
Meilleur